Mission de Bénédicte de Montlaur en Louisiane (28 et 29 janvier 2019)

Venue ouvrir le séminaire AEFE de la Zone Amérique du Nord qui s’est tenu cette année à La Nouvelle-Orléans, Bénédicte de Montlaur, Conseillère de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France aux Etats-Unis, a également rencontré des partenaires louisianais engagés dans différents projets de coopération éducatifs et culturels avec la France.

JPEG

Séminaire AEFE et réception à la Résidence

JPEG
Le séminaire a réuni 120 personnes, chefs d’établissement et membres des équipes de direction, pour 3 jours de travaux portant notamment sur la conception du plan de formation continue pour l’ensemble de la Zone. L’intervention de Madame Souad Ayada, Inspectrice Générale de l’Education Nationale et Présidente du Conseil supérieur des programmes a posé les termes d’une réflexion commune préalable à la mise en place des nouveaux programmes de lycée. Le soir, à l’occasion d’une réception donnée à la Résidence du Consul, deux chefs d’établissement ont été distingués dans l’ordre des Palmes académiques.

Soutien à l’immersion en français

JPEG
Le programme d’immersion en français de l’école Frederick Douglass Elementary (Gretna) a ouvert en 2015 et se développe grâce à l’appui de sa directrice, Lauren Rodriguez, et à l’implication de son équipe pédagogique composée notamment de 3 enseignants français détachés dans le cadre des Accords CODOFIL. Ce programme a également bénéficié du soutien du Fonds Bilingue, inauguré par le président Macron en 2017. Madame de Montlaur a pu constater l’utilité de ce soutien pour les élèves qui a pris ici la forme de bibliothèques d’ouvrages en français dans chaque classe.

Le français professionnel, un atout pour le marché du travail

L’université Tulane accueillera le 14 novembre 2019 le premier Forum français langue de l‘emploi de Louisiane. Madame de Montlaur a pu visiter les lieux où étudiants et lycéens pourront venir à la rencontre d’entreprises et d’organisations qui ont besoin de compétences en français. Ce fut aussi l’occasion de constater avec Tom Klingler et Annette Sojic du Département de français et d’italien, la bonne santé du français dans cette université et d’évoquer leur stratégie pour le français professionnel. Cette université est la première en Louisiane à avoir obtenu l’habilitation de la chambre de commerce et d’industrie de région Paris-Île-de-France à délivrer les Diplômes de français professionnel. Cette approche de l’enseignement du français, complémentaire de l’enseignement de la littérature ou de la linguistique) permet d’attirer de nouveaux étudiants et est particulièrement pertinente pour s’insérer sur le marché du travail.

Renouvellement des Accords CODOFIL pour 2020-2024

La réunion de Madame de Montlaur avec les représentants du LDOE (Louisiana Department of Education) et la Directrice du CODOFIL avait pour objet le renouvellement des accords France-Louisiane. Ces accords, également appelés « Accords CODOFIL », constituent depuis 1968 un exemple unique de coopération entre le Ministère de l’Éducation Nationale français et un État étranger. Ces accords encadrent notamment le recrutement d’enseignants français pour les programmes d’immersion. La réunion a permis de poser les bases d’une stratégie commune pour faire face au défi que constitue le recrutement d’enseignants français pour accompagner le developpement des programmes en immersion.

La richesse du patrimoine artistique français en Louisiane toujours d’actualité

En découvrant les galeries de la rue Julia à La Nouvelle-Orléans, Madame de Montlaur a pu s’entretenir avec la directrice du Louisiana Museum Foundation et une des galeristes et conservatrice d’art sur une éventuelle exposition prévue au Cabildo qui réunira des portraits réalisés en Louisiane entre 1835 et 1860, par l’artiste français, Jacques Amans (1801-1888).

Dans une autre galerie de la même rue, les échanges ont porté sur l’accueil possible d’un groupe d’artistes français d’art contemporain, en collaboration avec un musée local et la biennale d’art Prospect.

La redynamisation d’une communauté par la culture et la francophonie : NUNU Arts & Collective

JPEG
Une rapide excursion au cœur du pays créole et acadien à Arnaudville a permis à la conseillère culturelle de rencontrer les acteurs et partenaires du collectif NUNU, porteur du développement culturel et économique local. En rassemblant les différentes initiatives économiques et culturelles des communautés avoisinantes et pour répondre à la demande touristique croissante de la région, le projet de rénovation et transformation d’un hôpital abandonné depuis 10 ans en un centre d’accueil pour l’apprentissage du français devrait voir le jour prochainement. Une stratégie de partage et des opportunités à saisir pour la France et pour la Louisiane que Madame de Montlaur est curieuse de voir se développer. Comme elle le mentionne lors d’une interview avec la télévision locale.

Dernière modification : 01/02/2019

Haut de page