Participation de la Louisiane aux instances de la Francophonie

La Louisiane, où le français est reconnu comme ayant un statut particulier depuis 1968, participe activement aux instances de la Francophonie.

De nombreux rapprochements ont été effectués avec l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF). Des délégations louisianaises ont pris part a la pluspart des Sommets de la Francophonie depuis leur création en 1987. Elles étaient dirigées par l’ancien Lieutenant-Gouverneur Mitch Landrieu à Québec en 2008 et par le sénateur Eric Lafleur à Montreux 2010. En tant qu’invités spéciaux, ils ont eu l’occasion de participer aux débats et de nouer des liens avec d’autres représentants de régions francophones à travers le monde.

L’existence d’un groupe parlementaire francophone au parlement de Louisiane témoigne de la volonté politique louisianaise d’affirmer sa francophonie. Ce groupe, composé notamment du député Jacques Montoucet et du sénateur Eric Lafleur, est membre officiel de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF).

Des initiatives locales ont également permis d’établir des liens institutionnels à l’international. Ainsi depuis 2009, la ville de Lafayette est la seule ville aux États-Unis membre de l’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF).

Le monde universitaire est également impliqué puisque la Louisiana State University (LSU) fait parti de L’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), qui regroupe 779 universités de par le monde utilisant le français comme langue d’enseignement et de recherche.

Dernière modification : 21/12/2011

Haut de page