Marie-Claude Kellermann

Originaire d’Aurillac, dans le Cantal (Auvergne), Marie-Claude Kellermann est venue en Louisiane pour la première fois en 1973 via le programme d’échange de professeurs de français du CODOFIL (Conseil pour le Développement du Français en Louisiane). Depuis cette date, elle a enseigné pendant 35 ans le français et en français dans la paroisse d’Orléans et de Jefferson, aussi bien à des adultes qu’à des enfants, dans de nombreux établissements.

L’origine du projet
JPEG
Dans les années 80, Marie-Claude Kellermann souhaite que sa fille reçoive elle aussi une éducation française, mais à l’époque il n’existe pas de filière scolaire enseignant le programme français pour les élèves de primaire et collège. En 1984, grâce a l’aide de Monsieur Jean Charpentier Attaché culturel au consulat général de France à la Nouvelle-Orléans et du Docteur Kruger Norman Supervisor of the Foreign Language Department at the Orleans Parish School Board, Marie-Claude et quelques parents ouvrent des cours de Français le samedi matin à Audubon Montessori pour leurs enfants. A cette époque, elle enseigne encore le français dans d’autres établissements.


L’enseignement en immersion devient programme français
Le succès de ce programme fait que ce sont très vite des classes entières qui sont ouvertes, le français n’étant plus une langue étrangère mais la langue d’enseignement, et où le programme scolaire (programme homologué par le gouvernement français) est programme de l’ Éducation Nationale Française. Cet enseignement Français permet aux jeunes étudiants d’avoir 6 heures de français par jour, en apprenant les mathématiques, l’histoire, la géographie, etc. et une heure d’anglais. Ceci offre la possibilité à des enfants ne vivant pas dans un environnement francophone d’apprendre et de pratiquer le français.


Parcours de Marie-Claude Kellermann
En 1989, Marie-Claude Kellermann rejoint le corps enseignant d’Audubon Montessori en tant que professeur d’une classe de grande section, et elle y restera jusqu’à sa retraite en 2013. Elle a aussi été de 2005 à 2008 la directrice du programme d’immersion (après avoir été adjointe du directeur pendant de nombreuses années), mais elle a préféré revenir à l’enseignement pour garder cette opportunité d’être le premier contact des enfants avec le français.


Le succès du programme
La méthode d’enseignement développée à Audubon a servi d’exemple à d’autre établissements afin d’enseigner le français en Louisiane. Marie-Claude Kellermann, l’initiatrice de ce projet a été honorée plusieurs fois pour la qualité et le sérieux de son enseignement par l’école Audubon en tant que « Enseignante de l’année » à deux reprise, par l’Alliance Française (où elle donne aussi des cours) lors de son gala en 2004, et par le gouvernement français qui l’a nommé en 2005 « Chevalier dans l’Ordre des Palmes Académiques ».


« J’ai deux réussites dans ma vie. C’est ma fille, et cette école. […] ce programme est aussi mon bébé d’une certaine manière. »
M-C Kellermann.



Toute l’équipe du Consulat Général de France à La Nouvelle Orléans félicite Marie-Claude Kellerman pour son action éducative et son engagement au sein de la communauté française et lui souhaite une agréable retraite bien méritée avec sa famille

Dernière modification : 06/06/2013

Haut de page