L’Ambassadeur de l’Union européenne aux Etats-Unis rend visite à la Louisiane [en]

Le chef de la mission diplomatique de l’Union européenne aux Etats-Unis, l’Ambassadeur David O’Sullivan, a effectué sa première visite officielle en Louisiane la semaine dernière du 4 au 5 mai 2017.

Sa visite a coïncidé avec le 70e anniversaire du Plan Marshall, assistance financière des Etats-Unis au profit de la reconstruction de l’Europe occidentale après la Deuxième guerre mondiale, et avec le 60e anniversaire du Traité de Rome, qui a fondé la Communauté économique européenne.

Lors de sa visite, l’Ambassadeur O’Sullivan a insisté sur l’importance du corridor transatlantique en matière commerciale, et sur les bénéfices du commerce entre l’Union européenne et les Etats-Unis. L’U.E. et les USA constituent le partenariat commercial le plus important du monde, à l’origine de plus de 7 millions d’emplois au sein de chaque territoire. L’Etat de la Louisiane est le 5ème Etat américain exportateur vers l’Union européenne, et 60% de l’investissement étranger direct en Louisiane provient de l’Europe.

Lors d’un atelier avec des représentants du monde économique louisianais à GNO Inc, l’ambassadeur O’Sullivan a affirmé qu’on ne pouvait pas trouver un seul exemple de pays qui n’a pas bénéficié du commerce et du libre-échange. Il a ajouté que les problèmes sont liés non au commerce, mais aux lacunes des politiques publiques face à un monde de plus en plus globalisé.

Le maire de la Nouvelle-Orléans, M. Mitch Landrieu, a reçu l’Ambassadeur O’Sullivan et le Consul général de France M. Grégor Trumel dans son bureau à la mairie. M. Landrieu considère les villes comme la « Nouvelle frontière » des initiatives de développement et le laboratoire des solutions pour faire face aux problèmes mondiaux. L’Ambassadeur O’Sullivan a promis d’aider M. Landrieu à identifier des collaborations avec les maires de l’Union européenne, pour aborder leurs défis communs, tel que le changement climatique et la politique urbaine. Les deux hommes ont récemment assisté ensemble à la conférence de l’OTAN sur « l’interdépendance dans la résilience », à Norfolk, Virginie, où des panélistes issus des milieux civils, publics et militaires ont abordé les thèmes de la résilience, les partenariats public-privés, l’identification des risques et des opportunités.

L’Ambassadeur O’Sullivan a donné une allocution sur les relations U.E - USA au National World War II Museum. Après une visite guidée du musée, l’Ambassadeur O’Sullivan a souligné que l’existence même de l’Union européenne était la preuve que les sacrifices des soldats américains pendant le Deuxième guerre mondiale n’ont pas été vains. L’Europe connaît sa plus longue période de paix depuis le XVIe siècle. Avec l’aide financière fournie à Europe grâce au Plan Marshall, ainsi qu’avec la fondation de l’Union européenne, les Alliés ont non seulement gagné la guerre, mais aussi "gagné la paix".

L’Ambassadeur a aussi été reçu par le Gouverneur John Bel Edwards au State Capitol. Leur conversation a encore une fois souligné l’importance des échanges commerciaux entre la Louisiane et l’Union européenne. Alors que l’Union européenne cherche à diminuer sa dépendance énergétique, l’opportunité de former de nouveaux partenariats commerciaux avec les Etats-Unis intervient dans un cadre politique favorable. Le Port du Sud de la Louisiane est le plus important des ports de l’hémisphère occidental en tonnage, exportant plus de 67 millions de tonnes de marchandises en 2016.

Un remerciement sincère à l’Ambassadeur O’Sullivan, ainsi qu’aux amis et aux organisations qui ont fait de cette visite un grand succès. Nous espérons recevoir l’Ambassadeur de nouveau en 2018 pour célébrer le tricentenaire de la Nouvelle-Orléans !

Dernière modification : 09/05/2017

Haut de page